Médiation: une définition

La médiation: une démarche volontaire de gestion des conflits

La médiation est une action volontaire de mettre en relation, avec l’aide d’un tiers neutre et impartial, deux personnes ou deux groupes sur la base de règles et de moyens librement acceptés par elles/eux, soit en vue de prévenir un différend ou de le résoudre, soit dans le but de rétablir une relation sociale. Cette démarche volontaire de « gestion des conflits » implique le fait que le médiateur crée un espace de dialogue sécurisant et protégé, dans lequel chacune des parties peut exprimer authentiquement son point de vue.

La médiation : une porte vers la compréhension de l’autre

La démarche de médiation vise donc une reconnaissance mutuelle et demande un travail sur soi  qui permette d’envisager le point de vue des autres. La médiation, c’est l’art d’apprendre à se mettre en questionnement personnel. C’est un lieu privilégié et protégé qui permet de donner une place réelle à la confrontation dans des règles données : les émotions, la souffrance et la colère ont leur place en médiation, afin que le conflit puisse être dépassé.

La médiation responsabilise les parties en conflits

La médiation requiert qu’on y entre avec la volonté d’être acteur et non de manière passive : se responsabiliser, écouter et se questionner. L’accepter, cela signifie, pour chaque partie, être prêt à s’engager de bonne foi dans la recherche de ce qui peut lui permettre d’établir une nouvelle relation. Ainsi, cette dernière a pour objectif d’accéder à une perspective nouvelle : elle entend construire une relation plus  satisfaisante pour l’avenir.