Dakinis Le féminin de la sagesse

Touchée par le sort quotidien des Tibétains, AIKIVISION vous invite chaleureusement à aller à la Projection du film organisée en faveur de l’Association Graines d’Avenir, en présence de la réalisatrice Véronique Jannot.

La projection aura lieu le 25 novembre au Rex à Vevey à 18h45. Le prix du billet est de 20 francs reversé à l’Association Graines d’Avenir.

Cet événement est organisé par la Librairie C’est écrit. Réservez vos billets à La Librairie.

Dakinis Le féminin de la sagesse

Véronique Jannot explore l’Inde et le Népal à la découverte des « Dakinis », un concept flou pour les Occidentaux mêlant sagesse, féminité et nature universelle. Cette quête initiatique dans des paysages splendides est parsemée de rencontres avec des êtres tout à fait exceptionnels.

Etymologiquement, « Dakinis » signifie « celles qui dansent dans l’espace ». Ce mot désigne à la fois les anges féminins de la culture tibétaine mais aussi les femmes des lamas. Véronique Jannot est partie à la rencontre de ces dernières au Népal et dans l’Etat indien du Sikkim. Elles lui expliquent en quoi consiste leur rôle dans la société. Leur seul souci est de soulager la souffrance d’autrui. Elles ont pour armes la foi, l’amour et la compassion.

Grâce à l’enseignement bouddhiste, elles ont appris à effacer leur ego et se mettent dorénavant au service des plus démunis. Certaines ont connu les terribles geôles maoïstes et les tortures mais gardent une confiance inébranlable en l’humanité. Elles oeuvrent aujourd’hui dans des centres pour orphelins ou des cliniques. Certaines Dakinis ont pour seule activité de prier dans les temples pour la paix dans le monde. Plus qu’un voyage, plus qu’une quête, c’est une véritable leçon d’humanité que filme ici Véronique Jannot. Du fin fond de leur exil, les Tibétaines continuent de se battre pour que survive les valeurs de compassion et de respect de l’individu chères au bouddhisme.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.